Photographs of nature, places and objects that have caught my eye.

Φωτογραφίες απο την φύση, απο τόπους και αντικείμενα που μου χτύπησαν στο μάτι.

Saturday, July 16, 2011

Welcome to Greece Hillary.Bienvenue en Grèce Hillary.

Photograph found on the web
We are all glad to see you here. We are all glad to see a high ranking official of the Government of you great nation. Of the great peoples you represent. After all, I am a great admirer of you personally. From the times you were The First Lady. I admired the way you stood by the side of your husband. When he was being accused of his adventures, no mater if they were true or false. You were a real First Lady. And your husband was a really good president. Good for the people of the United States. As he had been a really good good Governor for Arkansas.
I really think you would have been a great President yourself also. And I would prefer you to Obama. Not that I have anything against people with different skin color. I just thought that there was something fake around him. And now, looking back, at the times you were competing with him for the candidacy, I think I was right. I definitely would prefer you as President.
Now, you are visiting us, under a different capacity. As the Apostle of your nation. You are carrying with you the decisions of your Government. You are going to meet with the officials of out humble nation. You will judge how they are carrying out, the directives, not of your government, but other, more powerful organizations and conglomerates like the IMF, the World Bank and all those powerful people who control them.
Do not be real hard on our Government. They are really trying to carry their orders. After all, most of them have completed their studies in the US. They had really powerful and influential people as sponsors. And now, they are paying back their debts.
Only, while doing so, they have forgotten our people here. They have forgotten the oath they gave while taking office. And their only interest is to carry out the orders of their masters. But I just hope that your people in Greece, will really brief you of what is really happening here. That the people here do not have a lot more things left. They have lost almost everything.
Only our pride is what is left to us. And some old ruins. And the sun. And there are still some wind-swept small islands in our blue seas. And on those rocks only one flag can stand. That piece of cloth with the blue and white stripes, which matches the colors of our seas and the white walls of our houses.
And we cannot afford to lose those Hillary. You must relay that when you go back home.
I am really welcoming you here. After all, from ancient years, all foreign visitors were considered as holly persons. And they were receiving a really warm welcome. And I promise you we shall be very hospitable as we have been to all our visitors. To all those arriving here in good will. Xenios Zeus, the hospitable Jupiter was born here. In some cave in one of our rocky islands.
There is also the tradition of giving presents to our visitors. I really wish we could offer you something. But the people here do not have much to offer. Most of what they had, is taken away from them.
Maybe some other time. When you visit us again.
We just hope we shall survive as nation, so there will be another time for you to visit us.
As a President perhaps.
And the blue and white stripes, will still be seen on our rocks.




With my best regards.


Costas Tzagarakis.
Nous sommes tous heureux de vous voir ici. Nous sommes tous heureux de voir un haut fonctionnaire du gouvernement de votre grande nation. Parmi les grands peuples que vous représentez. Après tout, je suis un grand admirateur de vous personnellement. Depuis l'époque vous étiez la première dame. J'ai admiré la façon dont vous vous tenez debout à côté de votre mari. Quand il a été accusé de ses aventures, aucun mater si elles étaient vraies ou fausses. Vous étiez une vraie dame d'abord. Et votre mari a été un président très bien. Bon pour le peuple des États-Unis. Comme il avait été gouverneur vraiment bien bon pour l'Arkansas.Je pense vraiment que vous auriez été un grand président vous aussi. Et je voudrais vous préférez Obama. Non pas que je n'ai rien contre les gens de couleur. J'ai juste pensé qu'il y avait quelque chose de faux autour de lui. Et maintenant, en regardant en arrière, à la fois vous avez été en compétition avec lui pour la candidature, je pense que j'avais raison. Je n'aurais certainement vous préférez en tant que président.Maintenant, vous nous rendez visite, sous un autre titre. Comme l'apôtre de votre nation. Vous apportez avec vous les décisions de votre gouvernement. Vous allez rencontrer les représentants de notre nation  humbles. Vous jugerez comment ils procèdent, les directives, et non pas de votre gouvernement, mais d'autres, des organisations plus puissantes et les conglomérats comme le FMI, la Banque mondiale et tous ces gens puissants qui les contrôlent.Ne pas être vraiment dur sur notre gouvernement. Ils sont vraiment en train de réaliser leurs commandes. Après tout, la plupart d'entre eux ont terminé leurs études aux États-Unis. Ils avaient vraiment des gens puissants et influents en tant que sponsors. Et maintenant, ils sont à rembourser leurs dettes.Seulement, ce faisant, ils ont oublié notre peuple ici. Ils ont oublié le serment qu'ils ont donné tout en prenant bureau. Et leur seul intérêt est d'exécuter les ordres de leurs maîtres. Mais j'espère juste que votre peuple en Grèce, va vraiment vous brièvement ce qui se passe réellement ici. Que les gens d'ici n'ont pas beaucoup plus de choses à gauche. Ils ont presque tout perdu.Seule notre fierté est ce qui reste pour nous. Et quelques ruines anciennes. Et le soleil. Et il ya encore quelques îles balayées par le vent dans notre petite mer bleue. Et sur ces rochers un seul drapeau peut supporter. Ce morceau de tissu avec des rayures bleues et blanches, ce qui correspond aux couleurs de nos mers et les murs blancs de nos maisons.Et nous ne pouvons pas nous permettre de perdre ces Hillary. Vous devez le relais que lorsque vous rentrerez chez vous.Je suis vraiment vous accueillir ici. Après tout, les années anciennes, tous les visiteurs étrangers ont été considérées comme des personnes de houx. Et ils recevaient un accueil très chaleureux. Et je vous promets que nous serons très accueillants que nous avons été à tous nos visiteurs. Pour tous ceux qui arrivent ici en bonne volonté. Xenios Zeus, Jupiter, l'hospitalité était née ici. Dans une grotte dans une de nos îles rocheuses.Il ya aussi la tradition de donner des cadeaux à nos visiteurs. Je souhaite vraiment que nous pourrions vous offrir quelque chose. Mais les gens ici n'ont pas beaucoup à offrir. La plupart de ce qu'ils avaient, est enlevé.Peut-être un autre moment. Lorsque vous visitez notre site à nouveau.Nous espérons seulement que nous allons survivre comme nation, il y aura donc un autre temps pour vous de nous rendre visite.En tant que président peut-être.Et les rayures bleues et blanches, seront encore vu sur nos rochers.

Avec mes meilleures salutations.
Costas Tzagarakis.
Photograph by Associated Press

Post a Comment